• France1
  • France2
  • France3
  • France4
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Propriétaires – Allégements fiscaux pour les intérêts bancaires nées d’un prêt

Traditionnellement, les investisseurs pouvaient seulement optimiser leurs acquisitions immobilières avec les intérêts bancaires nées d’un prêt. De nombreuses raisons commerciales étaient à l’origine de cette optimisation mais il est toutefois apparu opportun de permettre à ces intérêts d’être déduits fiscalement lors du calcul de l'impôt sur les revenus locatifs.

Cela pourrait s’avérer particulièrement avantageux puisqu’il est en outre possible de demander à déduire fiscalement les intérêts en cas de refinancement du bien. Ainsi, il est possible de soustraire le capital emprunté à la valeur de la propriété et de déduire fiscalement les intérêts à condition que le prêt ne dépasse pas la valeur du bien et sous réserve que ce prêt soit effectivement utilisé pour financer l’acquisition immobilière.

October 2018